100 Miles of Istria parcours green

Julien Chorier

Le 100 miles of istria fait partie de l’ultra-trail world tour et propose 4 parcours : red 100 miles, blue 110 km, green 67km et yellow 41 km, pour ma part j’ai choisi de prendre part à la green, un format d’épreuve plus court que ce que je connais d’habitude.

Cette course était une double première pour moi, première fois que je participais à cette course et première fois que je découvrais la Croatie. Le trail est toujours très enrichissant lors que l’on découvre de nouvelles régions. C’était donc avec plein de curiosité que je me lançais dans ce nouveau défi.

L’organisation était top. Il est agréable de profiter d’un départ à 8h du matin ce qui permet de faire une course « à la journée ». Le parcours Green du 100 miles of Istria faisait 66,8 km, pour 2 500 m de dénivelé positif, c’est donc une « petite course » qui s’est bouclée en 6h01 pour ma part.

Je me suis fait surprendre par la rapidité de la course, partis à 3 dans le groupe de tête, j’ai mené pendant les 15 premiers kilomètres. Puis les 2 autres coureurs ont accéléré le rythme sans que je puisse les suivre sur la partie plate. Le milieu de course était assez roulant avec un itinéraire vallonné que j’ai effectué seul. Sur la dernière partie, je me suis fait rattrapé par un autrichien ce qui m’a reboosté et donné la motivation nécéssaire pour réaccélérer, dépassant même Stefano Fantuz. En tête de course, je pense que les 2 meneurs se sont tellement tiré la bourre que l’italien a complètement explosé.

Je retiens de cette expérience des sensations assez mitigées, avec une fin de course difficile que j’associe à mon manque de courses en ce début de saison. Mais je sens pleinement que ma préparation hivernale fait le boulot et ce début est de bonne augure pour la suite.

Au final je termine 2ème de cette première compétition de l’année, derrière le slovaque Ivan Hrastovec en 5h37. Il ne me tarde maintenant plus que d’une chose être le 12 mai pour le trail de Haute Provence ! 😉

100milesofistria-3

Laisser un commentaire