Fin de saison sous la chaleur

Enchainer UTMB® et Diagonale des Fous, deux des ultra trails les plus sélectifs qui soient, n'est jamais évident. C'est un pari que beaucoup de coureurs ont déjà tenté et que peu ont réussi à enchainer avec succès. Après plusieurs semaines de récupération, la forme était pourtant très bonne et j'étais confiant à l'approche de ce défi... 

b7f45429-8cd0-4919-a999-2c7c82400d5c

- RETOUR EN DIAGONALE  -

La Diagonale des Fous est l'une de ces courses à l'aura magnétique. Il s'y passe quelque chose... L'ambiance, les paysages, la ferveur de toute une île pour une course à la renommée devenue mondiale. J'y ai connu deux belles victoires, mais aussi des échecs. C'est une course sur laquelle j'avais à coeur de revenir.
Après un Ultra-Trail du Mont-Blanc qui m'avait laissé entrevoir une bonne forme, malgré une gène au pied sur la deuxième partie du parcours, je savais que je pouvais arriver dans de bonnes dispositions pour cette dernière épreuve de l'Ultra Trail World Tour sur l'île intense.

Arrivé sur place 10 jours avant la course, j'ai pris le temps d'aller reconnaitre une partie du parcours que je ne connaissais pas, Cilaos - La Possession (Km 75 à 135). Cette partie, majoritairement située dans le cirque de Mafate, sera, à n'en pas douter, le segment-clé de la course. La Réunion dans toute sa dimension ! Des sentiers techniques, raides, sauvages, cassants, qui devront être abordés avec beaucoup de maitrise pour espérer finir dans de bonnes conditions.

A quelques jours de la course, l'ambiance Grand Raid monte en puissance ! Sollicitations des médias locaux, séances photos, activations avec les partenaires, il se passe définitivement quelque chose de spécial sur cette île à 8500km de la métropole.
Le team Hoka One One est représenté en force avec la présence de Jim Walmsley, Ludovic Pommeret, Maxime Cazajous, Guillaume Beauxis et Lionel Trivel et cela apporte une émulation supplémentaire. Une émulation qu'il faudra vite maitriser pour entrer dans la course, dans SA course.

01c5c088-2e3f-448e-b6ef-e7b5cd690c94

Jeudi 19 octobre à 22h, heure locale, le départ est donné devant des dizaines de milliers de personnes, dans une ferveur incroyable. Dès les premiers kilomètres, les sensations sont bonnes et je me cale tranquillement dans le groupe de tête. Maxime Cazajous a des fourmis dans les jambes et s’échappe un peu, suivi de Jim, Sylvain Camus, puis Ludo. Je fais un bon bout de chemin juste derrière eux, seulement accompagné de Seth Swanson. 

Vers le 45ème kilomètre, nous ratons une bifurcation. Demi-tour, je vérifie la trace GPS sur ma Garmin et me rend compte qu’il faut remonter 1km ! Nous "reprenons" une vingtaine de personnes qui s’égaraient comme nous. Rien de grave mais 11 minutes de perdues… Un peu énervé, je relance bien et pointe en 8ème position au ravitaillement de Mare à Boue, où je fais un arrêt express grâce à la logistique de Daf. Puis, je repars seul en direction du coteau Kerveguen. La montée se passe bien et je rejoins un petit groupe de 7-8 personnes dont Antoine Guillon, Guillaume Beauxis et Benoit Girondel. Je me cale un moment derrière eux. Le rythme me convient bien, sans être trop soutenu... Moment-clé de ma course (sic), je fais une petite pause technique et pense reprendre le groupe rapidement...

Je repars peut-être un peu vite mais je ne vois pas la bifurcation sur la gauche pour la descente du coteau kervegen vers Cilaos.

Le balisage étant très irrégulier depuis le départ, je ne suis pas inquiet car je ne vois qu’un seul chemin… Je retrouve le balisage que je suis. Je suis tout de même surpris de ne pas reprendre le petit groupe devant moi. En arrivant à proximité de Cilaos, je commence à me poser des questions, je regarde la trace sur la montre et me rend compte que je suis complètement sorti du parcours. Après un peu de réflexion je me rend compte que je suis sur le parcours du trail du Bourbon, qui a le même balisage...!

Je rejoins Cilaos un peu dépité. En arrivant avec presque 2 heures de retard sur mon timing initial et surtout, en ayant raté 2 points de contrôle, je me retrouve donc hors-course.

Sans nouvelles de moi, mes proches étaient très inquiets, et la balise GPS de la course que je portais n'a apparemment servi à rien, dommage. Une fin de Gand Raid au goût très amer, mais il faudra revenir pour le vaincre.

febf51d7-2ae3-46ad-80eb-622a6ad94210 

- MARATHON DES SABLES PÉROU  -

Après la désillusion de la Diagonale des Fous et quelques jours de "break" en famille, je me tourne vers une nouvelle aventure pour la fin de la saison. Je m'embarque, en effet, dans un défi inédit pour moi, une course par étape dans le désert ! 

Je serai donc au départ du Marathon des Sables Pérou à partir du 26 novembre. Six jours de course, de découverte, une gestion particulière, autonomie alimentaire, la chaleur et pas mal de dépaysement ! Ce sera aussi l'occasion de tester, grandeur nature, les produits de mon nouveau partenaire, Lyophilisé & Co, que j'utiliserai en complément des produits Effinov.

J'aborderai la course avec, avant tout, l'envie de découvrir et de me faire plaisir sur cette épreuve hors-normes.

8a5b1b0e-cd57-4465-b98d-ad19e1fef1f4

 

- ACTU PARTENAIRES  -

Du côté de mes partenaires, il y a un peu de nouveauté pour moi, avec l'intégration dans le Rebloch'Team de Snowleader. Une bande de passionnés et d'athlètes confirmés des sports outdoor rassemblée par l'entreprise haut-savoyarde. Vu l'ambiance dans l'équipe, de jolis projets et contenus devraient en émerger ! 
Et pour finir, car c'est de saison, je serai, la semaine prochaine, à Val Thorens, pour une première session de ski et discuter de nos futurs projets communs.

b06da8bb-7f44-422e-9709-60fb9fb19edb

 

Crédits photo : ©Peignée Verticale / HOKA ONE ONE / Marathon des Sables / Snowleader.com

 

  • logo  effinov
  • Hoka one one Logo 2015

  • VT-Bloc marque-gris-H
  • logo  julbo
  • logo compressport
  • Allibert logo 2016