Pas de record mais une belle traversée “Non-stop” de la Corse par le GR20 pour Julien Chorier

5h01, le 9 septembre 2014, Julien Chorier s'élançait pour une seconde tentative de traversée du GR20 "Non-stop". Après une première partie de course prometteuse, Julien a malheureusement chuté sur le dos au beau milieu de la nuit, le contraignant à stopper sa course. Néanmoins il parvint à terminer le GR20 en marchant, et ce malgré la douleur.

Après une première tentative interrompue par la pluie en 2012, Julien Chorier s'est lancé une nouvelle fois dans l'aventure du GR20 "non-stop" cette semaine (185 Km et 14000m de dénivelé positif). Fort d'une préparation physique intensive, épaulé par une équipe technique sur place et accompagné par plusieurs coureurs locaux et du Team Hoka, Julien avait mis toutes les chances de son côté pour tenter d'établir un nouveau record sur cette trace mythique.

Parti de Calenzana à 5h01, Julien avait une stratégie bien établie : "Le début du GR20 s’est fait plutôt sur un petit rythme dans le but de conserver un maximum de fraicheur sur la seconde partie du GR." Et malgré la difficulté de cette portion du parcours, il arrive à 22h35 à Vizzavona (Km 70, 7595m de dénivelé positif), parfaitement dans son prévisionnel de course. La nouvelle se répand rapidement et l'engouement grandit sur l'île de beauté : plusieurs dizaines de personnes viennent encourager Julien sur le parcours et quelques coureurs corses se présentent spontanément pour faire un bout de chemin avec lui. Guillaume Peretti, actuel détenteur du record en 32h, fait lui-même le déplacement pour encourager Julien.

Julien Chorier GR20 CR

Une nuit chaotique

"Avec de très bonnes sensations et en prenant énormément de plaisir", motivé par le challenge qui se dessine et boosté par ces nombreux encouragements, Julien repart dans la nuit étoilée et rejoint le Col de la Verde à 2h43 où il fait une brève pause au clair de lune.

Malheureusement, la suite de la nuit est beaucoup plus chaotique. En effet, avant d'arriver à Vizzavona, Julien avait été victime d'une chute sur le dos qu'il pense sans gravité dans un premier temps.
"Cette petite glissade sur le dos m’a semblé sans conséquence au départ. J’ai poursuivi ma progression jusqu’à Verde. Je ne comprenais pas trop pourquoi plus le temps passait moins j’arrivais à descendre. Pas de mal de jambe, juste une difficulté à trouver de bons appuis. Au levé du jour, je n’arrivais à courir que sur des zones sans cailloux, bizarre… La partie jusqu’à Bavella a alors été vraiment longue et compliquée en marchant." Julien est contraint de marcher jusqu'au prochain point de rencontre avec son équipe.

Des regrets mais une belle aventure

"Je retrouve toute l’équipe. On fait le point : finir ou s'arrêter là ? Après analyse de mes soucis par mon kiné Julien, il s’avère que je suis complètement désaxé. Je comprends alors que ma chute avait eu des répercussions bien plus importantes que je ne le pensais. Seb, Aurélien et Brice sont partant pour finir avec moi, même en marchant. Nous terminons donc cette aventure à faible allure. Déçu certes, mais quelle satisfaction d’avoir pu boucler ce GR20 malgré une fin plus que compliquée."

Après un peu de repos et des examens plus poussés, il s’avère que Julien souffre d'une bonne lésion sur l'angle postérieur de la 10ème cote. Une radio en dira un peu plus à son retour.
Et Julien de conclure : "J’ai vécu une aventure incroyable avec toute une équipe d’amis qui se sont donné à bloc pendant plus de 36h00. Un grand merci pour m’avoir soutenu dans cette aventure."

Retrouvez plus de photos et les détails de la course sur la page facebook de Julien Chorier.

Une vidéo de cette aventure est en préparation, dont vous pouvez déjà découvrir le teaser :

  • logo  effinov
  • Hoka one one Logo 2015

  • VT-Bloc marque-gris-H
  • logo  julbo
  • logo compressport
  • Allibert logo 2016